Contenu et méthode

La progression et l’évolution du contenu s’adapte au groupe, à l’âge, au lieu, au temps imparti….

Les intervenants travaillent avec des méthodes d’éducation active : les enfants passent à la pratique très rapidement.

La méthode d’apprentissage est orale : écoute, mimétisme, répétition…et interactive.

Les séances commencent par des jeux de mains, des jeux de cohésions de groupe et par le chant des rythmes : association des sons chantés (onomatopées) avec chaque instrument et/ou partie du corps (ex : ding et dong pour la cloche)

Les participants jouent par section d’instruments ou par groupe pour mettre en placeun travail polyrythmique (jeu simultané de plusieurs rythmes).

La première séance est une séance découverte : contexte, ce que les enfants vont faire vont faire et comment…

Elle est consacrée à la découverte

– des instruments : origine, matière, nom, son, technique de jeu (main, baguettes, mailloches…)….

– ou, des possibilités sonores de son corps……

– ou, de comment faire de la musique avec des objets du quotidien…

– ou, de la corrélation de la pulsation et de la danse…

Dès la première séance, les participants sont amenés à faire une action musicale ensemble.

L’évolution, au cours des séances, permettra aux enfants de restituer un enchainement musical, voire de jouer  ou danser, un morceau entier, ainsi que d’aborder des expressions diverses (posture, sourire, …), des déplacements et chorégraphies.

Les morceaux sont construitsainsi : un appel de début et un appel de fin, une ou plusieurs tourneries (ou pattern), des breaks (événements), plus la « chauffe » (accélération du tempo) et des jeux de questions-réponses.

Aucune obligation individuelle de résultat n’est demandée (pas de mise en échec), le jeu collectif permet la participation de tous.

Les intervenants informent sur les risques auditifs et distribuent des bouchons d’oreilles.

Les instruments sont fournis par l’association et sont adaptés aux enfants.